shadow

Suisse – Fribourg – Funiculaire Neuveville/Motta – St-Pierre

Le funiculaire à contrepoids d’eau de Fribourg, classé monument historique, a été mis en service le 4 février 1899.

L’énergie nécessaire aux mouvements des cabines est obtenue par les eaux usées de la ville.
Les cabines sont munies d’un réservoir qu’elles remplissent en se connectant au réseau des eaux usées.
Le supplément de poids dû à cette quantité d’eau fait descendre une cabine et remonter l’autre.

Le funiculaire a été mis en service le 4 février 1899. Sa construction est due en grande partie à l’initiative de Paul-Alcide Blancpain, dirigeant de la brasserie Cardinal depuis 1877. Créé pour relier la Ville haute à la Neuveville, quartier ouvrier caractérisé par des bâtiments industriels et commerciaux,
le funiculaire revêt une haute signification historique et socioculturelle1.

Ecologiste avant l’heure, Fribourg utilise ses eaux grasses pour faire fonctionner son funiculaire reliant depuis 1899 la Neuveville à Saint-Pierre. A la station supérieure, un réservoir placé sous la voiture est rempli avec le contenu des égoûts de la ville haute.
La voiture ainsi alourdie descend la pente entraînant la voiture inférieure, plus légère.
Arrivée à la station inférieure, le réservoir est vidé dans les égouts de la ville basse et le cycle recommence.
Toutes ces opérations de remplissage/vidange génèrent évidemment quelques odeurs… plus ou moins supportables selon la saison ou la sensibilité olfactive des voyageurs.

Le funiculaire a été inauguré en 1899, Paul-Alcide Blancpain – fondateur de la Brasserie du Cardinal située dans la ville basse – en étant le promoteur, la conception technique étant confiée aux ingénieurs Strub et Lommel. De 1901 à 1965, la gestion de l’installation est assurée par la Brasserie Cardinal, avant d’être reprise par la municipalité, puis transférée en 1970 aux Transports Publics Fribougeois (TPF). En 1996, une rupture d’essieu entraine l’arrêt de l’exploitation; reprise en 1998 après rénovation dans le style d’origine. Le funiculaire, dépourvu de tout moteur électrique, nécessite la présence d’un agent serre-frein dans chaque voiture.
Une crémaillère Riggenbach située dans l’axe de la voie assure le freinage.

Fiche technique :
Longueur : 121m
Dénivelée : 60m
Rampe : 49,5%-55%
Ecartement : 1200mm
Volume du réservoir : 3000l/voiture
Capacité : 20 voyageurs/voiture.